BIENVENUE SUR SINK OR SWIM
Le forum a ouvert officiellement ses portes le 17 novembre 2018.
En jeu, nous sommes en décembre 2018, soit un mois après le crash de l'avion.
PLUTÔT PLAGE NORD OU PLAGE SUD ?
Affichez fièrement votre appartenance à l'un des deux campements !
Vous ne faites partie d'aucun campement ? Cliquez ici !


Aller en bas
Abigail Thompson
Passager arrière de l'avion
MESSAGES : 22
INSCRIT(E) LE : 13/01/2019
MULTICOMPTE(S) : nope
CRÉDITS : JOHNSON
PRÉFÉRENCE EN RP : Je préfère les rps courts.
ACTIVITÉ : Présent(e) mais je suis assez lent(e) pour répondre à mes rps.
AVATAR : Merle Dandridge
ÂGE : 47 ans
MÉTIER : Future avocate
Compétences associées : agriculture, botanique, cueillette, proche des animaux


Instinct de survie
RELATIONS :
BARRE DE VIE :
where have you been ? (abby and isaiah) Vote_lcap2100/100where have you been ? (abby and isaiah) Voting_bar1  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur

where have you been ? (abby and isaiah) Empty where have you been ? (abby and isaiah)

le Dim 3 Mar - 21:59
Tu l’aperçois enfin. Il passe au loin, à travers les arbres. Tu essayes d’ouvrir la bouche, sans succès. Ton premier appel ne veut rien dire. C’est à peine son prénom en entier. Ton corps peine moins à s’activer, alors tu repousses les branchages qui te barrent la vue pour commencer à le rejoindre. « Ell- », que tu tentes une seconde fois, avant que son prénom ne transperce le silence de l’endroit dans un cri déchirant. « Elliott ! » Tu te mets à courir. Plus vite, plus vite. Elliott ne t’a pas remarqué, ne semble même pas t’avoir entendu. Une première larme coule sur ta joue. La frustration est grande. Tu accélères encore, autant que ton corps faible le peu. « Elliott c’est maman ! Arrête-toi ! » Toujours aucune réponse. D’un coup, tu le perds de vue. Ton corps se stoppe brusquement. Tu guettes le moindre mouvement, paniquée. Comment a-t-il pu disparaître ? Comment ?! L’air qui entre dans tes poumons commence à te brûler la gorge. Les larmes affluent sur tes joues. « Elliott ! »

Tu te relèves brusquement sur ton lit de fortune. Une goutte de transpiration descend le long de ta tempe. Elle finit par se mélanger aux larmes séchées que tu sens sur ta peau, lorsque tu enfermes ton visage dans tes paumes.

Ce n’est pas la première fois que tu fais ce cauchemar, mais tu ne le supportes toujours pas. Tu te dis même, à chaque fois, que tu ne le supporteras jamais. Elliott te manque. Il te manque tellement. La déchirure que son absence a provoquée dans ton cœur s’aggrave de jours en jours. Les remarques de Meghan à ce sujet, chaque jour qui passe sur cette satanée île, ne t’aident pas à aller mieux. Au contraire. Et c’est exactement pour cette raison que ta fille continue à le faire. Il ne faudrait pas que tu oublies.

Mais comment oublier la perte de son enfant ? De son bébé ? Tu n’oublies pas, jamais. Tu y penses constamment, tu ne vies que dans l’espoir de le retrouver. Vivant. Meghan te traite de folle quand elle croise cet espoir au fond de ton regard et qu’elle l’entend battre dans tes mots, mais tu sens que ton fils n’est pas parti. Pas totalement en tout cas.

Après un long soupir, tes esprits te reviennent peu à peu. Tu te lèves sur tes deux jambes, encore un brin frêles, et tu te mets à marcher dans le camp de fortune que vous avez installé tant bien que mal avec les autres survivants. Tu n’aperçois pas ta fille. Tu supposes qu’elle est partie faire une cueillette. Tu lui as interdit de partir seule. Même si elle ne supporte plus le moindre mot de ta part, tu sais qu’elle respectera cette demande car tu resteras intransigeante sur ce point. Pas question de la perdre elle aussi. Tu ne t’en relèverais pas.

Au loin, tu croises le regard d’Isaiah. Tu t’avances vers lui avec un sourire difficile sur le visage. Il va deviner rapidement que la nuit a été difficile. Vous avez ce même désir de retrouver vos enfants. Espérons qu’aujourd’hui Isaiah aura le courage de partir de nouveau à leur recherche en ta compagnie. C’est bien l’une des seules choses qui te fait tenir sur cette île.




I wish I had something more to offer you than a broken-up life.


Isaiah Turner
Passager arrière de l'avion
MESSAGES : 243
INSCRIT(E) LE : 14/12/2018
PRÉFÉRENCE EN RP : Je m'adapte à mon partenaire.
ACTIVITÉ : Présent(e) et je réponds à mes rps rapidement.
AVATAR : Tom Hiddleston
ÂGE : 41ans
MÉTIER : Vendeur (ancien procureur)
Compétences associées : médecine, botanique, résolution de conflits, entraide

Voir le profil de l'utilisateurhttp://sink-or-swim.forumactif.com/t342-everything-s-gone-and-much-more-uc#7155http://sink-or-swim.forumactif.com/t345-isaiah-turner-ancien-procureur-pere#7231

where have you been ? (abby and isaiah) Empty Re: where have you been ? (abby and isaiah)

le Mer 6 Mar - 17:54

where have you been?
« Abigail Thomson »


Les nuits se faisaient plus calmes mais la nausée s'obstinait à faire surface chaque fois qu'Isaiah s'allongeait. Dans sa tente de fortune, il essayait de lutter contre les frissons et le sale goût qui envahissait régulièrement sa bouche. Il avait perdu du poids depuis qu'ils s'étaient écrasé. Pas seulement à cause du manque de nourriture, mais aussi à cause du manque manifeste. Du coup, il allait dormir tard et se levait tôt. Quelques heures, c'était tout ce que son corps lui permettait d'endurer à dormir. Ce n'était même pas du repos. Cauchemars, regrets, relents de vieilles beuveries... Il se réveillait rarement tranquille et serein. Chaque fois il devait se rappeler où il était et ce qui s'était passé. Et chaque fois, son angoisse renaissait et sa détresse s'installait dans sa poitrine. La seule chose qui arrivait à lui faire oublier tout ça, c'était de s'activer.

Il s'adonnait aux tâches simples et répétitives. Il n'était doué en rien de vraiment utile. Il ne pouvait pas chasser, pêcher ou même cueillir. Il préférait les tâches solitaires, comme ça personne ne lui poserait de questions trop insistantes. Il met de côté des sacs vides, utilisés pour le tissus ou comme simple sac pour récolter la nourriture trouvée de-ci et de-là. En relevant la tête, il croise le regard d'Abigail à l'autre bout du camp. Probablement une des seules personnes qu'il ne déteste pas tout simplement.

Il se redresse et met le dernier sac de côté. Il demande en direction d'Abigail « Tu as pas l'air très fraîche... » en même temps, peu de gens avaient l'air frais... Mais Abigail avait l'air d'avoir passé une mauvaise nuit, peu étonnant en sachant qu'elle avait aussi perdu un enfant et qu'elle passait tout son temps à le chercher, tout comme Isaiah. « Tu as faim ? » demanda-t-il, esquissant un mouvement de la tête vers les fruits mis de côté de la cueillette de la veille. Il y en avait peu et il fallait rationner et faire attention à ne pas trop consommer malgré la faim. Isaiah n'avait de toute façon pas faim. Il avait rarement faim et laissait volontiers sa part à d'autres.


Only I can save myself
Getting lost to find yourself
Abigail Thompson
Passager arrière de l'avion
MESSAGES : 22
INSCRIT(E) LE : 13/01/2019
MULTICOMPTE(S) : nope
CRÉDITS : JOHNSON
PRÉFÉRENCE EN RP : Je préfère les rps courts.
ACTIVITÉ : Présent(e) mais je suis assez lent(e) pour répondre à mes rps.
AVATAR : Merle Dandridge
ÂGE : 47 ans
MÉTIER : Future avocate
Compétences associées : agriculture, botanique, cueillette, proche des animaux


Instinct de survie
RELATIONS :
BARRE DE VIE :
where have you been ? (abby and isaiah) Vote_lcap2100/100where have you been ? (abby and isaiah) Voting_bar1  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur

where have you been ? (abby and isaiah) Empty Re: where have you been ? (abby and isaiah)

le Mer 10 Avr - 21:45
La première question que te pose Isaiah a le pouvoir de faire naître un léger sourire sur ton visage. « T’es pas mal non plus... » Un peu d’humour ne fait jamais de mal, surtout sur une île perdue. Une île où chaque souffle, chaque pas et chaque espoir est de plus en plus difficile à assurer ou garder. Ton sourire disparaît de nouveau. Comme depuis que tu t’es écrasée sur cette île avec tes jumeaux. Tu n’oses plus sourire, sachant que tu te sens coupable de les avoir amenés jusqu’ici - ce que Meghan ne manque jamais de te rappeler d’un ton cinglant -, sachant que ton fils a disparu. Juste disparu. Tu ne supportes pas la moindre idée divergente à ce sujet. Elliott n’est pas mort.

Elliott s’est juste perdu un peu plus loin. Rien de plus, rien de moins.

Isaiah te propose de manger, et tu manques répondre par la négative. Tu as pris l’habitude de donner une grande partie de ce que tu manges à ta fille par peur de la voir s’affaiblir. Pourtant, cette fois-ci, ton ventre te hurle d’être indulgente. Tu as aussi droit de te préserver, de prendre un peu soin de toi. Si tu t’affaiblis, comment feront tes enfants ? Que feront-ils sans toi si tu n’es plus là ? L’idée te glace le sang. Tu imagines la voix de ton mari te rappelant qu’ils n’ont que toi. Ton coeur se serre. « Oui je veux bien », que tu acceptes en tendant la main pour attraper le fruit que ton ami de fortune te tend. « Merci. »

Un premier croc dans l’aliment te laisse un délicieux goût sucré en bouche. Un plaisir simple que tu ne te rappelles pas avoir savouré de cette façon depuis longtemps. Peut-être parce que tu te trouves en présence de la seule personne capable de te comprendre réellement sur cette île. Isaiah comprend ta souffrance. Il ressent le même manque, le déchirement de l’absence de cet enfant que toi comme lui n’étiez pas prêt à perdre si soudainement.

Tu arraches un nouveau morceau de fruit avant de te mettre à observer la jungle non loin de vous. « Je pensais partir faire un peu de cueillette... », que tu admets, l’air pensif. Ton esprit vagabonde déjà à travers les branches et les feuilles. Tu es persuadée que tu touches bientôt au but. Elliott sera bientôt à tes côtés. Il retrouvera bientôt la présence de sa jumelle dans sa vie et il ne peut pas en être autrement. « Entre autre recherche », que tu soupires. Ton regard triste s’aventure en direction de l’homme à tes côtés. « Tu m’accompagnes ? » Un sourire plus sincère s’invite à la commissure de tes lèvres. Tu as pris l’habitude de t’appuyer sur la détermination d’Isaiah. Elle motive la tienne, en quelques sortes. Elle te fait te sentir moins seule aussi, peut-être même moins abattue. Tu ne sais pas trop en vérité. Ce que tu sais toutefois, c’est que tu t’es habituée à sa présence dans ces moments longs et compliqués, et qu’il n’y a qu’à ses côtés que tu supporteras un possible énième échec.

Spoiler:
Je m'excuse de mon immense retard, dis-moi si tu veux que je modifie quoi que ce soit where have you been ? (abby and isaiah) 727286783




I wish I had something more to offer you than a broken-up life.


Contenu sponsorisé

where have you been ? (abby and isaiah) Empty Re: where have you been ? (abby and isaiah)

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum